26.09.2019

Au deuxième trimestre 2019, les offres de marché en électricité et en gaz maintiennent leur progression.

Depuis l’ouverture des marchés aux particuliers, 25% des clients en électricité et 62% en gaz ont choisi une offre de marché.


En électricité, l’ouverture du marché s’est poursuivie avec 354 000 clients supplémentaires en offre de marché soit plus de 4,5%. On note toutefois une évolution moins rapide par rapport au premier trimestre qui avait enre-gistré une progression de 444 000 sites de nouveaux clients résidentiels. En gaz naturel, les offres de marché augmentent à un rythme moins important avec 74 000 clients supplémentaires (soit plus 1,1%) contre 148 000 au 1er trimestre 2019.


En électricité, 8 228 000 sites, sur un total de 32,7 millions, sont désormais en offre de marché (25 %), la grande majorité d’entre eux ayant choisi un fournisseur alternatif (7 806 000), le reste ayant choisi EDF.


En gaz naturel, 6 614 000 sites sur un total de 10,7 millions sont en offre de marché, soit 62 % des sites résidentiels qui se répartissent de la façon suivante : 3 302 000 chez les fournisseurs historiques et 3 312 000 chez leurs concurrents.

 

Sur le segment des clients non résidentiels, la progression est moins rapide :

En électricité, 2 006 000 sites non résidentiels, sur un total de 5 millions, sont en offre de marché, soit une aug-mentation de 1,9%. Les fournisseurs alternatifs progressent au rythme de 26 000 sites supplémentaires et disposent d’un portefeuille de 1 279 000 clients. Les fournisseurs historiques comptent de leur côté 727 000 de clients en offre de marché.

En gaz naturel, la quasi-totalité des sites non résidentiels est en offre de marché : 598 000 sites sur un total de 659 000, soit 91 %. La répartition des offres de marché entre fournisseurs alternatifs et historiques est quasiment du même ordre de grandeur (49% contre 51%).

 

Consulter l'Observatoire

Télécharger ce communiqué de presse